Citadelle de Feldioara à Brasov, Roumanie

La citadelle de Feldioara, située près de Brasov, est considérée comme la fortification la plus importante construite par les chevaliers teutoniques en Transylvanie.

Cour intérieure de la citadelle de Feldioara

Le nom initial de la colonie était «Marienburg», un nom donné par les chevaliers teutoniques à leur arrivée ici, en 1211, après que la terre leur ait été donnée par le roi hongrois André II. Ils ont choisi cet endroit pour être la capitale de Burzenland, en donnant le nom de Sainte-Marie, la patronne de leur ordre. Les chevaliers teutoniques ont renforcé l'endroit en construisant une citadelle en pierre et en briques. Dans le même temps, les colons saxons ont commencé à arriver dans ces lieux.

Vue sur la cour de la citadelle de Feldioara et sa fontaine

Cependant, on a trouvé des traces de logements du néolithique jusqu'à l'époque des Daces-Romains. Les habitants ont même construit une citadelle ici, faite de terre. Cela a donné le nom de la colonie - "foldvar" en hongrois signifie "Citadelle de la terre".

En 1225, les chevaliers teutoniques ont été expulsés de ces terres et leurs propriétés ont été données aux moines cisterciens en 1240. C'étaient des ouvriers hautement préparés, ainsi que de bons ingénieurs et leur contribution à cette terre a résisté à l'épreuve du temps.

Entrée de la citadelle de Feldioara et barbicane

En 1430, la citadelle a été détruite par les Turcs et en 1457, encore une fois, par Vlad Tepes. Grâce aux locaux, il a été reconstruit la même année.

En 1612, la citadelle de Feldioara est conquise par Gabriel Bathory et Michael Weiss, le souverain de Brasov, tente de la reprendre en l'attaquant mais il est vaincu et décapité. 39 élèves du lycée Johannes Honterus de Brasov, qui ont offert comme volontaires dans l'armée de Weiss, sont morts dans la bataille. En 1913, les habitants ont construit ici un monument commémoratif appelé «Monumentul studentilor brasoveni» ou «Monument des étudiants de Brasov».

Vue extérieure de la citadelle de Feldioara

Jusqu'en 2013, la place de la citadelle était une ruine et les murs risquaient de s'effondrer. Cependant, grâce à la restauration, la forteresse est maintenant reconstruite.